Comment activer son congé maternité?

La salariée doit donc envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à son employeur, pour l’aviser de sa grossesse et de la date de fin de son congé maternité. Il n’y a pas de date légale pour remettre cette lettre à l’employeur.

Quels documents fournir pour un congé maternité ?

Pour l’indemnisation de votre congé maternité, je vous invite à fournir à votre caisse primaire d’assurance maladie la copie de vos 3 derniers (4 si le dernier mois est incomplet) bulletins de salaire antérieurs au chômage de tous vos employeurs ou les 12 derniers en cas d’activité saisonnière ou discontinue.

Comment s’actualiser après congé maternité ?

Le dernier jour de votre congé maternité, vous pourrez effectuer les démarches pour vous réinscrire à Pôle emploi et toucher le chômage. La réinscription est immédiate ; le délai de carence de 7 jours ne s’applique pas puisque votre dernière inscription date de moins de 12 mois.

Quel document donner à son employeur pour grossesse ?

Quel que soit le mode de transmission, il est recommandé de joindre un certificat médical établi par le médecin lors du premier examen prénatal obligatoire, et précisant la date présumée d’accouchement. Ce document officiel permet à l’employeur de calculer les dates prévisibles du congé maternité de sa salariée.

C\'EST INTÉRESSANT:  Comment introduire moutarde bébé?

Comment se réinscrire à Pôle emploi après congé maternité ?

Si votre arrêt maladie, congé maternité ou congé paternité est supérieur à 15 jours, vous devrez vous réinscrire à Pôle emploi quand vous serez à nouveau apte à la recherche d’emploi (sur internet ou par téléphone au 3949).

Est-ce que le congé maternité compte pour le chômage ?

Congé maternité et chômage : calcul des indemnisations

Pour calculer les indemnités journalières qui seront perçues par une femme en congé maternité, ce seront les activités salariées antérieures à la période de chômage qui seront prises en compte.

Comment se Ré-inscrire à Pôle emploi après un congé parental ?

Le versement des allocations chômage reprend à la fin de votre congé parental sans que la durée d’indemnisation de votre chômage ne soit impacté (chômage partiel ou pas).

Comment informer son employeur de sa grossesse ?

Vous pouvez prévenir votre employeur de votre grossesse au moment où vous le souhaitez, par écrit ou verbalement. Cependant, tant que vous n’avez pas informé votre employeur et justifié par certificat médical de l’état de grossesse, vous ne pouvez pas bénéficier des droits légaux (et conventionnels, s’il en existe).

Comment se procurer une attestation de grossesse ?

Votre médecin ou votre sage-femme complète et vous remet le formulaire de déclaration de grossesse en trois volets intitulé « Premier examen médical prénatal ». Vous devez ensuite adresser : le volet rose à votre caisse d’Assurance Maladie, les 2 volets bleus à votre caisse d’allocations familiales (Caf).

Quand déclarer sa grossesse à l’employeur ?

Il est conseillé d’attendre au moins trois mois, car c’est pendant le premier trimestre que les risques de fausse couche sont les plus élevés. En revanche, une fois ce délai passé, l’idéal est d’annoncer la nouvelle à votre employeur le plus tôt possible.

C\'EST INTÉRESSANT:  Quelle fermeté matelas bébé?

Quel document pour se Reinscrire à Pôle emploi ?

Les pièces à fournir pour une réinscription au Pôle Emploi

  • une pièce d’identité
  • une photocopie de votre carte vitale.
  • un RIB.
  • vos documents concernant votre parcours professionnel (attestation d’employeur, attestation d’activité non salariée, bulletins de salaire, arrêt maladie, etc.)
  • un CV si vous en avez un.

Quand se réinscrire à Pôle emploi ?

Si vous venez de perdre votre emploi, vous pouvez faire une inscription à Pôle Emploi dès le lendemain de votre dernier jour de travail. Afin de percevoir des allocations chômage, cette inscription doit obligatoirement se faire dans le délai des 12 mois qui suivent votre perte d’emploi.

Comment éviter le délai de carence Pôle emploi ?

Pôle Emploi ne verse les allocations chômage qu’à la fin de la période théorique de préavis. Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) permet entre autres d’éviter le délai de carence. Dans le cas d’un salarié qui adhère au CSP, l’employeur verse les indemnités de préavis à Pôle Emploi.